Les 80 ans du pape François

Photo: ©Getty Images

Le pape François aura 80 ans ce samedi 17 décembre. Si le souverain pontife semble toujours en forme, il n’en continue pas moins de garder un certain mystère entourant la poursuite de son pontificat. Analyse.

par Alexandre Gagné

Ce mercredi 14 décembre, c’était à Rome l’audience générale hebdomadaire du pape. Les milliers de personnes sur place ont profité de l’occasion pour souhaiter bruyamment un «joyeux anniversaire» au souverain pontife.

Mais le pape a jugé que c’était un peu tôt et que cela pouvait porter malheur. «Je vais vous dire quelque chose qui va vous faire rire. Dans mon pays, souhaiter l’anniversaire avant la date porte malheur et ceux qui le font sont des jeteurs de sort», a-t-il lancé à la foule. Des propos rapportés par le correspondant de l’agence de presse Reuters à Rome.

Le pape François arrivera bientôt en 2017 au terme de sa quatrième année de pontificat. Élu le 13 mars 2013, le pape avait rapidement causé la surprise par ses nombreuses déclarations sur la durée de son passage à la tête de l’Église, comme je l’avais déjà évoqué dans un article ici même sur ce blogue.

Sa déclaration la plus surprenante avait été celle de mars 2015 faite à la télévision mexicaine.

«J’ai la sensation que mon pontificat va être bref. Quatre ou cinq ans. Je ne sais pas. Ou deux ou trois. Deux ans sont déjà passés. C’est une sensation un peu vague que j’ai, celle que le Seigneur m’a choisi pour une mission brève».  – Pape François, mars 2015.

Avec 4 ou 5 ans, cela nous mène à 2017 ou 2018. Mais comme le rapportait le correspondant du journal La Croix dans un article de mars 2016, le pape «est loin d’avoir terminé la réforme de la Curie». Même si son travail est très contesté de l’intérieur comme l’ont démontré quelques reportages à France 2 et à Radio-Canada, le pape François ne ménage aucun effort pour changer le visage de l’institution deux fois millénaire.

Renoncement
Le pape François peut-il renoncer à sa charge ? La question est légitime, mais elle parait peu probable à ce moment-ci surtout que le dernier pape Benoît XVI, âgé de 89 ans, est toujours vivant. Il serait particulier de se retrouver avec trois papes simultanément.

En cas de décès subit de Benoît XVI, le pape François pourrait renoncer, mais son geste pourrait créer un précédent et «institutionnaliser» le renoncement à 80 ans comme une nouvelle norme au sein de l’Église.

Quoiqu’il en soit, les yeux de beaucoup d’observateurs seront tournés en 2017 vers le Vatican alors que le pape François entamera sa 5e année de pontificat qui prendra fin en mars 2018. Ce n’est qu’au terme de cette période que l’on saura si le pape avait vu juste…

Italie – L’Etna entre en éruption

Rome, 5 janvier 2012 (LesNews) — Le volcan du mont Etna est entré en éruption ce jeudi matin, selon des images relayées par les caméras de surveillance situées à proximité.

par Alexandre Gagné

Prise le 5 janvier 2012 à 5h11

L’activité éruptive a débuté vers 5 heures, heure locale, et consistait en une explosion de lave sur le cône sud-est. La fontaine de lave était bien visible et une coulée pouvait être observée sur les caméras relayées par une radio locale.

C’est la première activité strombolienne depuis le début de la nouvelle année pour ce volcan, le plus actif d’Europe. Le 3 décembre dernier, l’édifice volcanique avait produit un gros panache de gaz et cendres, libéré au niveau de la Bocca Nuova.

La dernière éruption majeure remontait au 15 novembre dernier et avait durée 2h30.  Les éruptions de l’Etna sont très fréquentes et même en phase plus calme il rejette d’énormes quantités de gaz depuis ses cratères sommitaux. Ces derniers sont au nombre de 4 : la Voragine (formée en 1947), la Bocca Nuova (née en 1968), le cratère nord-est (né en 1911) et le cratère sud-est (apparu en 1971).

Prise le 5 janvier à 6h20

Le risque majeur sur ce volcan demeure l’occurrence à moyen terme d’une éruption excentrique, c’est à dire sur les basses pentes du volcan, là où la densité de population est très élevée. La dernière de ce type s’est produite en 1669 et a entraîné la destruction partielle de la ville de Catane.

MISE À JOUR: En fin de journée, le 5 janvier, l’activité a fortement diminué sur l’Etna.

(Sources: Radio Studio 7, Activolcans)

Italie: Des mesures économiques jamais vues

Rome
Vue de Rome | Photo: A. Gagné

Montréal, 4 décembre 2011 (LesNews) — C’est tout un cadeau de Noël, quasi empoisonné, que viennent de se faire servir les Italiens. Les mesures économiques annoncées, ce dimanche, pour ramener l’État italien sur la voie de la prospérité sont sans précédent.

par Alexandre Gagné

          Dans le plan divulgué, par le nouveau président du conseil, tous les Italiens sans exception devront serrer une ceinture qui n’a déjà plus de trous de disponible. Mario Monti qui a présenté la stratégie a choisi de donner l’exemple en renonçant à son salaire de premier ministre et de ministre de l’Économie.

          Le plan adopté vise à récupérer 27,3 milliards de dollars canadiens (20 milliards d’euros) d’ici à 2014. Comment ? Par une série de mesures d’austérité qui vont toucher toutes les classes de la société. Voici les principales mesures annoncées:

1- Augmentation des taxes à la consommation (TVA) de 2% dès septembre 2012;

2- Imposition de nouvelles taxes sur les produits de luxe, comme les yachts et les voitures haut de gamme;

3- Fin de l’ajustement des pensions de retraite au coût de la vie;

4- Hausse de l’âge de la retraite qui sera porté à 66 ans dès 2018;

5- Rétablissement de la taxe foncière perçue par les municipalités pouvant générer de 13,6 à 15 milliards de dollars CAD (10 à 11 milliards d’euros) de nouveaux revenus.

          Le gouvernement s’est aussi engagé à dépenser 13,6 milliards de dollars CAD (10 milliards d’euro) pour stimuler la croissance économique et l’emploi dans le pays. Parmi ces mesures figurent une réduction des impôts pour les entrepreneurs qui injectent de l’argent dans leur propre entreprise ou une déduction fiscale sur les montants des cotisations aux différents programmes sociaux des salariés.

          Le paysage commercial de l’Italie pourrait aussi être appelé à se modifier avec un assouplissement des heures d’ouverture des entreprises et des commerces, ce qui pourrait permettre de prolonger la période de fréquentation des établissements commerciaux. Aussi, des mesures d’insertion des femmes et des jeunes sur le marché de l’emploi seront mises de l’avant par l’État.

          Le gouvernement a dit s’attendre à ce que l’Italie entre officiellement en récession en 2012 avant de connaître une croissance nulle en 2013. Une situation qui n’augure rien de bon pour la demande mondiale alors que la Chine a déjà annoncé, fin novembre, une contraction de sa production manufacturière signe que la consommation ralentie dans plusieurs pays de la planète.

         Malgré ce plan, rien n’est encore joué pour l’Italie et la zone euro alors que des pays comme l’Espagne et le Portugal font aussi face à une économie vacillante.

          Jeudi et vendredi, les dirigeants des pays européens se réuniront à Bruxelles pour tenter d’élaborer un plan commun de sauvetage de la zone euro. Un plan qui apparaît déjà comme un exercice très difficile en raison des nombreuses particularités régionales dans l’Union européenne.

          Reste à voir quelles seront les pertes possibles et s’il y aura suffisamment de bouées et de vestes de sauvetage pour tous…