Hawaï. L’éruption du Kilauea prend de l’ampleur

L’éruption du volcan Kilauea dans l’archipel d’Hawaï, un des plus actifs au monde, a pris de l’ampleur ces dernières heures et pourrait durer des mois, selon des experts. Le point.

par Alexandre Gagné

Le volcan est entré en éruption jeudi dernier, le 3 mai, et depuis l’éruption n’a cessé de prendre de l’ampleur. Au moins huit fissures ont été dénombrées dans le sol autour du volcan. De la lave en fusion ainsi que des gaz toxiques, comme le dioxyde de soufre, s’échappent de ces ouvertures. Le dioxyde de soufre, mélangé à la vapeur d’eau en suspension dans l’air, peut alors se transformer en acide sulfurique et provoquer de graves irritations, voire des brûlures.

Jusqu’à présent, deux secteurs résidentiels, ceux de Leilani Estates et de Lanipuna Gardens, ont été évacués. Selon le réseau américain ABC, plus de 1800 personnes sont concernées par l’avis d’évacuation.

En soirée dimanche, les autorités ont indiqué que 21 maisons ont été détruites par la lave. De plus, l’agence chargée des mesures d’urgence a lancé un appel à la vigilance en rappelant à la population que les masques vendus dans les magasins ne protègent pas contre les gaz toxiques.

Embed from Getty Images

L’activité sismique demeure également très élevée dans la région. Jeudi dernier, c’est une secousse de magnitude 5 qui a donné le signal de l’éruption. Puis, vendredi, une secousse de magnitude 6,9 a été enregistrée. En deux jours, quelque 150 tremblements de terre de faible magnitude ont été relevés à moins de 5 kilomètres de profondeur sous le cratère principal.

Selon Janet Babb, porte-parole de l’Observatoire des volcans hawaïens, l’éruption du Kilauea risque de se poursuivre pendant des semaines, voire des mois.

Embed from Getty Images

Le Kilauea est l’un des plus actifs au monde, et l’un des cinq en activité sur l’île de Hawaï — surnommée Big Island– qui est la plus grande de l’archipel constitué de 137 îles au total.

Laisser un commentaire