Rapport accablant sur l’éducation en Australie

Un rapport accablant sur l’état du système scolaire australien a été présenté, ce lundi matin, au gouvernement libéral. Déjà qualifié « d’historique » en Australie, le document dresse également une liste de 23 recommandations. Explications

par Alexandre Gagné | Avec Sky News Australia, The Guardian et ABC News.au

L’étude présentée ce lundi matin en Australie est une véritable bombe. L’enquête présidée par l’homme d’affaires David Gonski affirme que le système éducatif australien a carrément sacrifié « une génération » d’élèves. Et pour cause. Le bilan est lourd. Les résultats des élèves ont chuté en lecture, en sciences et en mathématiques au cours des 18 dernières années.

Le rapport est catégorique. Une action du gouvernement est « urgente ».

Le document présenté au premier ministre Malcolm Turnbull affirme que l’Australie doit impérativement « réviser son modèle industriel d’éducation » car il n’aide plus les élèves à maximiser leur potentiel d’apprentissage.

Australie

Intitulé Through Growth to Achievement, le rapport contient une série de 23 recommandations sur l’évaluation des étudiants, mais aussi de reddition de comptes pour le gouvernement fédéral et les états australiens.

On y apprend notamment que l’Australie devrait abandonner le parcours scolaire basé sur des années d’école (1re, 2e, 3e, etc.) pour privilégier plutôt un parcours par compétences exprimé en « progressions d’apprentissage » indépendamment de l’année ou de l’âge de l’élève.

Actuellement, juge l’auteur du rapport, le modèle industriel de l’école australienne, inspiré par les besoins du XXe siècle d’offrir une éducation de masse à tous les enfants, est préjudiciable aux résultats individuels des élèves puisqu’il vise à garantir que des milliers d’élèves « atteignent des résultats d’apprentissage spécifiques afin de les faire monter à la prochaine année de scolarité ».

« Il n’est pas conçu pour différencier l’apprentissage ou amener tous les étudiants à atteindre un apprentissage maximal, ni pour inciter les écoles à innover et à s’améliorer continuellement », indique le rapport préparé à la demande du ministre fédéral de l’Éducation, Simon Birmingham.

Les réactions au rapport n’ont pas tardé. Le ministre de l’éducation de la Nouvelle-Galles-du-Sud, Rob Strokes, a applaudi la publication du document. Selon lui, le régime actuel est « limité par l’accent mis sur la réussite plutôt que sur le développement de l’apprentissage ».

« Le rapport note que les meilleurs systèmes scolaires passent d’un test standardisé à un mélange de mesures d’évaluation plus sophistiquées », a relevé M. Strokes.

Le rapport, qui s’appuie en partie sur les travaux du chercheur John Hattie, recommande d’introduire de nouveaux mécanismes d’évaluation axés sur le niveau et la progression des apprentissages, afin de fournir des informations utiles aux élèves et à leurs parents.

On recommande que la structure des programmes australiens soit révisée progressivement au cours des cinq prochaines années afin d’établir une feuille de route définissant les étapes à suivre pour l’apprentissage de chaque matière.

Pour en savoir plus, en anglais: ABC NEWS Australia

 

Laisser un commentaire