Rimouski. Le temps d’il y a 100 ans!

La météo occupe souvent les conversations au Québec. Le climat parfois rude a forgé notre caractère à travers les siècles. Jaser du temps qu’il fait ou qui passe est toujours dans l’ère, mais aujourd’hui, dit-on, le temps n’est pas comme avant. Quel temps faisait-il à Rimouski en 1918 ? Retour sur le temps d’avant, sur le temps d’il y a 100 ans. 

Un récit d’Alexandre Gagné  | Photos: Nathalie Poirier

L’année 1918 débute dans le froid. Les quatre premiers jours de janvier se passent sous des températures avoisinant les -20°C. Une petite bordée de 18 centimètres les 4 et 5 janvier vient adoucir le climat.

26197370_10214341170379120_1376462009_n
Maudit hiver ! – Photo: Nathalie Poirier

Le 8 janvier, le mercure remonte autour du point de congélation, mais la neige est encore au rendez-vous ainsi que les 9 et 10 janvier. En trois jours, 19 cm s’accumulent dans la ville. À peine le temps de dégager les entrées que 11 autres centimètres tombent au sol les 12 et 13 janvier.

Les derniers jours du mois sont très froids avec des températures moyennes autour de -23°C.

FÉVRIER

La vague de froid se poursuit jusqu’au 11 février. La froidure ne fait pas relâche. Certaines nuits, le mercure descend près des -30°C.

Dès le 12 février, l’air s’adoucit autour de -6°C et 9 centimètres de neige viennent renouveler le paysage le 15 février. Le reste du mois est relativement doux, près de -1°C le jour, mais le 22 février Rimouski connaît sa nuit la plus froide de l’hiver avec un -31,1°C bien senti.

MARS

Le froid fera une dernière incursion au début du mois de mars. Il faut attendre au 12 mars pour voir le temps se réchauffer et donner des allures printanières. L’arrivée du printemps le 21 mars soulignée par la première marque positive de l’année avec 3,3°C et 6°C le lendemain.  Le printemps fait ses premiers pas. Mars sera sec. À peine 6 cm de neige dans tout le mois.

26177995_10214341151218641_1392148579_o
Des airs de printemps – Photo: Nathalie Poirier

 

AVRIL

Le printemps reste timide dans la première quinzaine d’avril. Le premier 7°C est enregistré le 20 et le premier 10°C le 23 avril. Un premier coup de chaud qui en annonce un second, plus important, alors que Rimouski enregistre 17°C degrés les 29 et 30 avril.  Mais pour le second mois consécutif, la pluie n’est pas au rendez-vous. À peine 21 millimètres sont tombés durant le mois alors que la normale est de 60 millimètres mensuellement en mars et avril.

MAI

Si l’inquiétude a grandi dans les chaumières quant au manque de pluie, le mois de Mai se charge de rétablir la situation. Le mois débute par trois journées de faible pluie. 25,5 millimètres au total sont relevés, mais la situation empire à compter du 6 mai. Pendant 9 jours consécutifs, Rimouski connaîtra un véritable déluge. 73 millimètres de pluie sont enregistrés. C’est la quantité que reçoit normalement la ville durant tout le mois.

Rimouski connaîtra durant cette période de pluie intense, son premier 20°C, le 13 mai. Les températures resteront de saison pour le reste du mois et les pluies seront plus éparses. Au total, 115 millimètres de pluie sont tombés en mai.

JUIN

Quand juin débute, les Rimouskois profitent d’une accalmie au chapitre des précipitations. Elles sont rares jusqu’au 12 et 13 juin alors que tout près de 40 millimètres sont mesurés. Le temps sec qui se met ensuite en place va perdurer une semaine jusqu’au 22 juin alors que 51 millimètres viennent arroser la fête de la Saint-Jean-Baptiste qui est depuis 1834 la fête des Canadiens-Français. La fin du mois se terminera par un petit coup de chaud alors que le premier 24°C est enregistré le 28 juin.

26145306_10214341151298643_126782830_o
La vie maritime rimouskoise – Photo: Nathalie Poirier

JUILLET

Le mois de juillet est en dent de scie. Les périodes de beau temps alterne avec les jours de pluie tant et si bien que la ville reçoit 103 millimètres durant ce mois d’été. C’est une vingtaine de millimètres de plus qu’un mois de juillet normal. L’air marin est très présent. Les journées sont fraîches et certaines nuits plutôt froides avec même 5,6°C les 9 et 10 juillet. On ne dépasse pas les 23°C durant le mois. Décidément, jusqu’à présent, l’été 1918 se fait toujours désirer.

AOÛT

L’été pointe enfin le bout du nez dès les premiers jours d’août. Le soleil est au rendez-vous. Le temps est un peu plus chaud. La température moyenne sera au-dessus de la moyenne pour tout le mois. Du 20 au 26 août, Rimouski connaît une poussée de chaleur avec un mercure qui atteint les 25,6°C. Quant à la pluie, elle se fait beaucoup plus rare. La moitié moins pour le mois avec seulement 44 millimètres. Un répit bienvenu pour les agriculteurs. «Quand août est bon, abondance en moisson», dit un vieux proverbe.

SEPTEMBRE

Septembre débute sous de bons auspices. Les premiers jours sont chauds. Jusqu’à 24°C le 3 septembre, mais le reste du mois alterne entre des journées ensoleillées et des fortes pluies. Au total, 148,7 millimètres de pluie sont enregistrés pendant le mois, loin devant les 80 millimètres qui tombent pendant un mois normal. Le soirs et et les nuits sont aussi plus fraîches. Le premier gel à -1,1°C est consigné dans la nuit du 26 au 27 septembre.

26145355_10214341150658627_2136380554_o
Vue d’automne – Photo: Nathalie Poirier

OCTOBRE

Dès le début d’octobre, les gels nocturnes sont plus fréquents. Jusqu’à -5°C dans la nuit du 18 octobre. Pendant le jour, une dernière poussée de douceur est appréciée des Rimouskois les 9 et 10 octobre. Globalement, le temps est saisonnier. Aucune journée en bas de 4°C. Octobre est aussi plus calme du côté des précipitations. Seulement 30 millimètres pour tout le mois alors que la normale est d’environ 76 mm.

NOVEMBRE

Tranquillement, Rimouski glisse vers l’hiver. Le 9,4°C du 1er novembre est vite oublié avec le refroidissement des températures qui va suivre. Quand l’armistice est annoncé, le ciel est dégagé à Rimouski. Il fait tout juste 1°C, juste assez beau pour permettre à la population de sortir pour souligner l’événement. Mais nous sommes en novembre. Il faut s’y faire. La neige est au rendez-vous, le 19 novembre, avec une première giboulée de neige (5 cm) et de pluie (11,7 mm). Le mois reste relativement sec avec seulement 36 millimètres d’eau. Le premier coup de froid survient le 26 novembre avec -6°C le jour et jusqu’à -12°C la nuit.

26142434_10214341153298693_1341154357_o
L’hiver s’installe – Photo: Nathalie Poirier

DÉCEMBRE

Le froid persiste durant la première quinzaine de décembre. Jusqu’à -12°C pendant le jour et près de -20°C au cours de certaines nuits. Environ 17 centimètres de neige tombent durant cette période préparant les Rimouskois à l’ambiance de Noël, mais du 15 au 25 décembre, c’est la disette du côté des précipitations. Le temps s’adoucit et on atteint même les 6,7°C le 23 décembre avec de la pluie en prime. La veille de Noël, il fait 1°C et le temps est bien moche. Mais au petit matin du jour de Noël, la neige vient recouvrir le sol. Les 25 et 26 décembre, Rimouski reçoit près de 12 centimètres. Un beau manteau blanc pour finir 1918. Le temps redevient saisonnier. Le froid reprend ses droits. L’hiver s’installe. Janvier pointe à l’horizon.

C’était le temps de 1918. C’était le temps d’avant…celui d’il y a 100 ans!

Graphiques des données de 1918

N’hésitez pas à visiter ma chaîne Youtube pour des capsules historiques !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s