Météo. Coup de froid sur le Québec

Capture d’écran 2017-12-26 à 21.12.43
Le froid sur l’Amérique du Nord

Le Québec, tout comme une grande partie de l’Amérique du Nord, s’apprête à connaître une importante vague de froid pour finir l’année 2017. Le point.

Par Alexandre Gagné

Les avertissements météorologiques sont lancés. Il fera froid. Très froid même au cours de la prochaine semaine. Une masse d’air arctique a fait son entrée sur le nord-ouest de la province et continuera d’envahir le reste du Québec dans les prochains jours.

Les températures oscilleront entre -22°C le jour et -31°C la nuit dans la région de Rouyn-Noranda. À Montréal, on attend entre -19°C le jour et -27°C la nuit dans les prochains jours.

Avec les vents vifs attendus, Environnement Canada a émis des avertissements de froid extrême pour plusieurs régions. Le refroidissement éolien sera important.

Cette vague de froid hâtive risque bien de passer à l’histoire, à tout le moins dans la région de Montréal. Hydro-Québec devrait connaître des pics de consommation d’électricité au cours des prochains jours.

L’hiver 2014-2015

Le dernier hiver considéré froid est celui de 2014-2015 où les températures ont été globalement de 1°C à 3°C sous les normales de saison dans la majorité des villes du Québec.

À Montréal, la nuit du 8 janvier 2015 avait été la plus froide avec -27,5°C enregistré au thermomètre. Toutefois, pendant le jour, les températures de l’hiver 2014-2015 n’ont pas atteint les seuils annoncés aujourd’hui en 2017.

Capture d’écran 2017-12-26 à 20.12.39

L’hiver 1993-1994

Il faut remonter à 1993 pour retrouver un mois de décembre aussi froid qu’aujourd’hui. Le 25 décembre, Montréal passe la journée de Noël sous une température agréable de -3,8°C. Mais dès la nuit du 26 au 27 décembre, le mercure plonge à -28°C, puis à -30,6°C la nuit suivante.

Dans les journaux, cette vague de froid polaire fait les manchettes pendant plusieurs jours.

Capture d’écran 2017-12-26 à 20.13.44

Janvier 1994 sera aussi très froid. Avec des pointes jusqu’à -31,8°C le 27 janvier. C’est la dernière fois que le mercure est descendu sous la barre du -30°C à Montréal.

L’hiver 1989-1990

Un peu plus loin, il faut retourner à l’hiver de 1989-1990 pour relever un hiver très froid et hâtif. Le tout avait débuté le 22 novembre 1989 à Montréal avec des nuits particulièrement froides.

Le mois suivant, on atteint -27,3°C dans la nuit du 27 décembre. Janvier et février 1990 seront aussi froids, mais de nombreux écarts de températures sont relevés pendant un hiver qui joue aux montagnes russes. On atteint 8,4°C le 28 janvier et 7,7°C le 22 février.

Ce n’est donc pas le premier épisode de froid dans l’histoire du Québec et assurément pas le dernier. La patience est de mise. Le printemps est dans moins de trois mois encore…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s