2018. Une hausse des séismes, selon des experts

Des scientifiques américains annoncent une augmentation des séismes violents dès l’an prochain après avoir découvert un lien entre le ralentissement sporadique de la rotation de la Terre et de puissants tremblements de terre.

par Alexandre Gagné

L’information provient des chercheurs Roger Bilham de l’Université du Colorado à Boulder et de Rebecca Bendick de l’Université du Montana. Les deux spécialistes ont écrit un article sur la question qu’ils ont présenté lors de l’assemblée annuelle de la Société américaine de géologie au début du mois de novembre.

Embed from Getty Images

Bilham et Bendick ont examiné les données historiques des forts tremblements de terre enregistrés avant 1900 et ont trouvé cinq périodes où le nombre de séismes violents était significativement plus élevé que la normale.

Selon eux, pendant ces périodes, le nombre de grands séismes était de 25 à 30 alors qu’une quinzaine sont normalement enregistrés chaque année sur la planète.

Les chercheurs avancent que ces périodes suivent de 4 ou 5 ans un léger ralentissement observé dans la rotation de la Terre.

Or, d’après leurs observations et les données disponibles sur le dernier épisode de ralentissement de la rotation terrestre, ils affirment qu’une augmentation significative des séismes violents devrait survenir en 2018.

« Nous l’avons eue facile cette année…jusqu’à présent nous n’avons eu que six séismes majeurs. Nous pourrions facilement en avoir une vingtaine en 2018», a déclaré Bilham à The Observer.

Seuls les prochains moins diront si les avertissements des deux chercheurs se confirment.

Laisser un commentaire