Honolulu. Terminé le téléphone portable en traversant la rue!

Honolulu_01

Une policière au travail à Honolulu | Photo: A. Gagné

La ville d’Honolulu, dans l’État américain d’Hawaï, prend les grands moyens pour assurer la sécurité de ses piétons. À compter de ce mercredi, il est désormais interdit de traverser la rue en regardant son téléphone portable sous peine d,une amende pouvant atteindre 35 dollars.

par Alexandre Gagné

Aux États-Unis, cette décision est une première. Les autorités parlent d’une décision qui s’imposer pour lutter contre ceux qu’on appelle les « zombies des téléphones », ces gens rivés à leur écran en quasi permanence.

Un problème de « santé publique », selon plusieurs observateurs.

La mesure qui entre en vigueur aujourd’hui 25 octobre a été signée à la fin de juillet par le maire d’Honolulu, Kirk Caldwell. Selon ce nouveau règlement, «aucun piéton n’a le droit de traverser une rue ou une voie rapide en regardant un appareil électronique».

Honolulu_03.jpg

Vue du centre-ville d’Honolulu | Photo: A. Gagné

Seule exception, il demeure possible de parler au téléphone en traversant la rue, pour autant que le piéton regarde devant et autour de lui.

En 2016, l’association des gouverneurs d’États sur la sécurité des autoroutes (GHSA) a révélé que près de 6 000 piétons ont été tués par des voitures, soit environ 11% de plus qu’en 2015 et 22% de plus qu’en 2014.

D’autres villes américaines et certaines à travers le monde entendent observer le cas d’Honolulu et pourrait s’en inspirer pour élaborer leur propre législation en la matière.

Sources: agences de presse, observer.com  

++ À lire aussi: Retrouvez l’actualité des États-Unis ici

Vous avez aimé ? Merci de partager cet article !

Laisser un commentaire