Corée du Nord. Trump convoque les sénateurs à un « briefing »

La Maison-Blanche à Washington

La situation tendue entre la Corée du Nord et les États-Unis pourrait prendre un nouveau tournant cette semaine alors que le président américain va rencontrer les sénateurs dans une rare rencontre de sécurité nationale. Explications.

par Alexandre Gagné

Ce mercredi 26 avril l’administration Trump organise un rare « briefing » de sécurité nationale à la Maison-Blanche pour l’ensemble du Sénat sur la crise avec la Corée du Nord.

L’information a été confirmée par des hauts fonctionnaires du Sénat aux agences de presse et aux médias américains, dont CNBC.

Les 100 sénateurs américains ont été invités à la Maison-Blanche pour une séance d’information menée par le secrétaire d’État Rex Tillerson, le secrétaire à la Défense, Jim Mattis, le directeur des renseignements nationaux, Dan Coats et le général Joseph Dunford.

Selon plusieurs observateurs de la politique américaine, il est inhabituel que l’ensemble des membres du Sénat d’aller à un tel événement à la Maison-Blanche et impliquant, au surplus, les plus hauts responsables de l’administration du pays.

Washington est préoccupée par les tests nucléaires et antimissiles de la Corée du Nord et les menaces d’attaquer les États-Unis ainsi que ses alliés asiatiques.

La rencontre de mercredi doit avoir lieu à 15 heures, heure de Washington (21 heures à Paris).

L’agence Reuters affirme que la Maison-Blanche travaillerait actuellement à organiser une rencontre similaire pour les 435 membres de la Chambre des représentants.

Pour l’heure aucune autre information sur le contenu de la rencontre n’a été communiquée.

Cette rencontre pourrait viser à mettre de la pression sur la Corée du Nord pour montrer que les États-Unis se mobilisent et préparent, peut-être, une intervention.

Le président Trump a déjà affirmé vouloir en découdre avec Kim Jong-Un.

3 Commentaires

Laisser un commentaire