LA STM innove…pour 1998 !

L’appareil de la STM

La Société de transport de Montréal (STM) fait rire d’elle depuis ce matin et pour cause. La STM a lancé un appareil qui permet de recharger sa carte OPUS de transport à distance depuis la maison. L’idée en soi est bonne, mais le hic c’est que l’appareil développé fait tellement 1998 avec son port USB.

Un bidule qui a coûté 7,6 millions à développer. Alors que la tendance actuellement est à la mobilité et aux services de paiement via appareils portables, plusieurs se demandent où s’en va la STM. Pire encore, de plus en plus d’ordinateurs et d’ultra-portables ne sont pas munis de la prise USB nécessaire.

Sur les réseaux sociaux, le mot-clic #innoverCommeLaSTM s’est retrouvé en tête des hashtag les plus populaires au Canada en l’espace de quelques heures. Voici une petite compilation à ce sujet…

Il y a quelques années, j’ai participé au projet pilote de la STM qui m’avait fourni cet appareil USB de

L’appareil de recharge de 1re génération

première génération (Photo ci-contre). Déjà à cette époque, l’USB commençait à être dépassé. L’arrivée des appareils mobiles intelligents depuis 2007 a changé la donne.

J’avais testé le service de recharge. Il fallait installer un logiciel à télécharger depuis Internet. Uniquement pour PC à l’époque.

Aujourd’hui, un fait est clair. La STM n’est pas du tout dans le coup…

2 Commentaires

Laisser un commentaire