PGM: Un 1er août d’intenses activités diplomatiques

Nous sommes le premier août 1914. La tension est vive en Europe. L’Allemagne vient de donner 12 heures à la France ainsi qu’à la Russie pour déclarer leur neutralité dans le conflit qui oppose l’Autriche-Hongrie et la Serbie.

Partout, les manoeuvres militaires se multiplient. En Angleterre, la mobilisation des forces navales est complétée et l’armée est sur un pied de guerre.  La Belgique a ordonné hier soir la mobilisation générale et des détachements de cavalerie ont été envoyés sur les frontières de l’est et du sud. En prévision de la guerre, la Banque nationale a fait monnayer 20 millions de francs en or.

De son côté, le gouvernement français a signé le décret de mobilisation et à 16 heures, dans toutes les villes et villages, le tocsin a retenti pour appeler les hommes à s’enrôler.

Commémoration du tocsin en France 

Ordre de mobilisation en France

En Allemagne, 5 000 personnes ont ovationné l’Empereur Guillaume en face du palais à Berlin lors d’un discours à ses sujets. «L’heure fatidique vient de sonner pour l’Allemagne. Des peuples envieux
nous forcent à une juste défense. On nous a mis le sabre à la main», a-t-il lancé à la foule.

Au Canada, le premier ministre Robert Borden a présidé une réunion du cabinet où il a été décidé d’offrir immédiatement l’aide du pays à la Grande-Bretagne. On département de la Milice, on prépare la mobilisation d’un premier contingent de plusieurs milliers de canadiens sous le régiment « Royal canadian ». Les soldats proviennent essentiellement de Toronto, London, Winnipeg et Kingston. Les hommes se rassembleraient à Québec d’où ils partiront pour le front. La moitié de ces hommes sont des vétérans et d’anciens soldats anglais qui ont servi dans plusieurs coins du monde, dont en Afrique du Sud.

À Québec, les autorités douanières et portuaires ont reçu des directives de se tenir prêts à opérer la saisie des navires ennemis qui pourraient se trouver dans le port dès qu’ils en recevraient l’ordre.

Économie

En Belgique, des milliers de personnes se sont rendus, ce matin, aux comptoirs de la Banque nationale pour retirer leur argent. Partout les taux d’intérêt sont en forte hausse. En Angleterre, la banque centrale a augmenté son taux d’escompte à 10%.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s