YUL un 8 juillet au soir

Il n’y a pas foule en cette soirée du 8 juillet à l’aéroport Pierre-Elliott Trudeau. Les comptoirs d’Air Transat sont cependant bien occupés. Plusieurs vols vers l’Europe sont programmés. Les orages qui frappent la métropole pourraient retarder de quelques minutes certains vols. 

Ce soir, l’accès au contrôle sécuritaire s’est fait en quelques minutes à peine. Aucune réelle attente vers 20 heures. Il faut dire qu’à YUL (c’est le code de l’aéroport) la plupart des restaurants sont dans la zone publique et commerciale. En conséquence, les voyageurs retardent leur entrée en zone sécurisée le temps de prendre une bouchée avant le départ. 

Une fois rendu dans la zone internationale, le choix en matière de halte alimentaire est plutôt limité, voire très limité. Il y a bien aussi la boutique hors taxes, mais avec des prix souvent supérieurs à ceux offerts à Montréal, il s’agit là véritablement d’une arnaque que seuls les touristes étrangers, bénéficiants d’un taux de change favorable, peuvent s’offrir.  
Sur ce, appel final…

Laisser un commentaire